marche
Expérience : la marche respiratoire*
Essayez, vous verrez, en marchant vite la respiration change, les cycles s’allongent, la prise d’air s’amplifie à l’inspir et l’expir se raccourcit pour lâcher le maximum d’air. Très vite, on s’essouffle.
Le cœur accélère le rythme, la pompe à air aussi du coup, pour oxygéner les cellules des muscles.
Seulement, pour s’installer dans une marche un peu intense et confortable, il est nécessaire de reposer le souffle dans un rythme régulier et performant , pour apporter de l’air en quantité suffisante, sans se fatiguer. Mettre le souffle en cohérence avec le cœur et le rythme de la marche.

Alors observez et expérimentez : en montée ou quand votre pas s’accélère, observez-vous avaler l’air, bouche ouverte sur un rythme de 3 à 4 pulsations (comptez 1-2-3-4 mentalement en sentant votre rythme, essayez, vous trouverez votre propre rythme). Puis observez- vous expulser l’air, toujours par la bouche, sur un rythme à peine plus long (4 à 5 pulsations). Posez une main sur l’abdomen, juste sous le diaphragme, et sentez comment l’air gonfle cette partie de votre ventre sous votre main, sans aucun effort. C’est le diaphragme qui s’abaisse. Votre capacité respiratoire augmente. En expirant, votre ventre se vide, puis se regonfle à l’inspir suivant. Vous avez la sensation de respirer avec votre ventre. Quel plaisir !

Total bénéfice pour le cœur, les muscles. Et cerise sur le gâteau, lâcher prise garanti, les pensées desserrent leur emprise, s’évanouissent dans l’impermanence, la tête se vide, le front se déplisse, ouste les soucis, ils reviendront bien assez tôt. Profiter à plein de cette marche à pleins poumons, en plein air, à pleine conscience…

Je vous offre un petit bonus sophro : à chaque inspir, vous mobilisez une intention bénéfique (par exemple « j’ai confiance en moi », ou « merci pour la bonne soirée d’hier » ou encore « ma semaine sera belle » ou toute autre idée positive qui vous fait du bien) et à chaque expir, vous visualisez cette idée se diffuser dans tout votre corps, dans chaque membre, chaque organe, chaque cellule.. et vous reprenez cette succession, telle un mantra. Vous vous en direz des nouvelles à la fin !
Allez bonne semaine !
* cf pour plus d’info la marche afghane